Conformément à l’engagement communiqué par le Gouvernement du Panama, le 15 décembre dernier, Publio Cortes, Directeur général des recettes et autorité compétente déléguée, a signé l’Accord multilatéral entre autorités compétentes (MCAA, initiales en anglais), ce qui permet d’élargir le réseau d’accords d’échange automatique d’information de manière efficace et économique pour le pays.

La décision d’adhérer au MCAA répond à la nécessité de mise en œuvre de l’échange automatique d’information financière par le Panama avec le groupe de pays désignés par lui à travers un mécanisme plus efficace dès lors que la voie bilatérale n’avait pas été, à cette date, très efficace pour l’application des accords.

Dans la cérémonie réalisée aujourd’hui, le 15 janvier, à Paris, ont participé : Masamichi Kono, Secrétaire adjoint général de l’OCDE, Monica Bathia, Directrice du Forum mondial de transparence et d’échange d’information, et, en représentation du Panama, José Fabrega, Ambassadeur du Panama en France, Darma Romero, Cheffe du département d’échange d’information fiscale et Tania Valderrama, Troisième secrétaire de l’Ambassade du Panama en France.

Le Panama s’engage à échanger l’information automatique en vertu du Rapport Standard Commun (CRS, initiales en anglais) initié en 2018.

En dépit d’être un accord multilatéral, le MCAA permet au Panama de désigner les pays avec lesquels il souhaite faire un échange automatique d’information.

Dans la cérémonie, M. Masamichi Kono a félicité le Panama pour ses avancées en matière de transparence fiscale et pour l’important fait historique que représente la signature du MCAA aujourd’hui.