«Nous avons élaboré un plan stratégique qui comprend la mise en œuvre du plan de la mission de Panama, pour le sauvetage et la promotion de l’image du pays dans le monde; nous avons créé l’agence PROPANAMÁ, afin de promouvoir la croissance productive, compétitive, inclusive et durable du Panama et l’Office of International Qualification Tracking, qui permettra d’anticiper et de développer une stratégie pour la gestion de la relation avec les organisations internationales de classification ».

Suite à l’invitation du journal La Prensa et du supplément Tuesday Financial, le ministre des Affaires étrangères, Alejandro Ferrer, a participé en tant que panéliste au forum Vision 2020, auquel il a partagé avec des entrepreneurs, des fonctionnaires et des membres de la société civile une présentation intitulée: « L’effet des relations internationales sur l’économie mondiale ».

Il y a présenté la vision de cette administration: concevoir et exécuter une politique étrangère qui protège les intérêts nationaux et devienne un outil de développement économique et social, «notre ministère des Affaires étrangères a une vocation de service et de travail pour représenter tous les Panaméens et regagner du prestige. et l’espace que le Panama a historiquement occupé sur la scène internationale, renforçant les liens politiques et commerciaux stratégiques dans le but d’être utile à tous les Panaméens », a-t-il déclaré.

Tout au long de son discours, Ferrer a analysé le contexte mondial et régional de la politique étrangère et les façons dont le ministère des Affaires étrangères peut ajouter de la valeur au développement économique national, ainsi que les défis auxquels nous sommes confrontés.

Le Panama offre des avantages exceptionnels car il est le pays le plus interconnecté de l’hémisphère, avec un système financier solide qui nous positionne comme une destination clé pour les affaires et l’investissement; Cela a permis au pays de se positionner comme l’une des économies à la croissance la plus rapide au monde ces dernières années, jusqu’à obtenir le PIB par habitant le plus élevé d’Amérique latine et devenir l’un des principaux bénéficiaires des investissements étrangers dans la région.

Le forum a également eu la participation du ministre de l’Économie et des Finances, Héctor Alexander; Verónica Zavala, représentante de la Banque interaméricaine de développement au Panama et Rodrigo Diehl, directeur général de Millicom Tigo Panama, qui ont analysé respectivement les perspectives économiques 2020, l’avenir du Panama: la vision de la BID et les tendances technologiques de cette année.

#ElVerdaderoLibrodePanama, #PanamaenFrance, #TrabajandoPorPanamá, #ForoVision2020, #ElBuenGobierno, #VCT, #UniendoFuerzas, @CancilleriaPma