En réponse à l’impact de l’économie mondiale dû à la pandémie COVID-19, le canal de Panama étendra les mesures de soutien à ses clients jusqu’au 31 décembre 2020, contribuant à la reprise de l’industrie.

Cette extension fait suite à un dialogue permanent entre le canal de Panama et les leaders de l’industrie maritime sur la meilleure façon de fournir une assistance alors que le monde cherche à se remettre de l’impact économique et social causé par le COVID-19.

«Malgré les défis rencontrés en début d’année, je suis convaincu que nous assisterons à une reprise au cours de l’exercice 2021, tant pour le canal que pour nos clients», a déclaré l’administrateur du canal de Panama, Ricaurte Vásquez Morales. L’année fiscale de l’autoroute interocéanique se terminera le 30 septembre 2020.

Mis en œuvre le 4 mai dernier et initialement en vigueur jusqu’au 1er septembre, les mesures comprennent la suspension des paiements anticipés des tarifs de réservation de trafic, ainsi que d’autres changements dans le système de réservation de l’autoroute interocéanique. Ensemble, ces mesures permettent aux clients de maintenir une plus grande liquidité, ainsi qu’une plus grande flexibilité pour échanger ou remplacer des espaces de réserve entre leurs propres flottes.

“Je suis encouragé par la croissance que nous constatons dans le secteur des porte-conteneurs, même si nous suivons de près l’évolution des flux commerciaux à l’échelle mondiale”, a déclaré l’administrateur adjoint du canal de Panama, Ilya Espino de Marotta. “L’extension de ces mesures réaffirme notre engagement avant tout envers nos clients.”

Les transits dans le canal de Panama sont passés de 845 en juin à 933 en juillet, et le mois d’août montre une tendance similaire. Cette augmentation s’explique en grande partie par une augmentation des transits de porte-conteneurs le long de la route de la côte Est des États-Unis vers l’Asie.

L’extension des mesures d’accompagnement intervient immédiatement après l’engagement du canal de Panama à réaliser des investissements pour assurer une solution durable et à long terme en termes de niveaux d’eau, augmentant la fiabilité opérationnelle de la route interocéanique dans les années à venir.

Source: Autoridad del Canal de Panamá